Accueil > par ordre alphabétique > P


Hommage à Jacques Prigent

disparu le 12 avril 2020

Nous apprenons avec tristesse la disparition de Jacques Prigent, ancien responsable du centre de microscopie électronique.

Né en 1940, il était Diplômé d'études supérieures (MPC - DEST) et s'était spécialisé en électronique. Il avait débuté sa carrière autour des microscopes électroniques en 1967, dans un premier temps contractuel à l'Université et au CNRS avant de décrocher un poste d'ingénieur d'étude en 1986. Toute sa carrière d’ingénieur, il a géré les microscopes du service commun de microscopie électronique (devenu le Centre de Microscopie Appliquée à la Biologie (CMABio, SF ICORE) depuis 2006).

Jacques Prigent avait appris tous les secrets de la mécanique et les techniques du vide et a fait preuve d’une patience à toute épreuve pour entretenir et piloter les microscopes électroniques à transmission hors d'âge jusqu'à sa retraite en 2000. Il a formé de nombreux microscopistes, techniciens, ingénieurs, étudiants, enseignants/chercheurs, dont les publications de travaux de microscopie électronique ont contribué au renom de l'Université de Caen à une époque où la microscopie électronique était incontournable. Au milieu des années 90, il avait su combiner son savoir-faire en microscopie électronique à transmission avec celui d’une spécialiste en immunocytochimie (Micheline Meyer) pour observer de manière simultanée la localisation de 3 protéines sur les mêmes cellules de tissus végétaux, une véritable prouesse technique pour l’époque. Sur la fin de sa carrière, il s'était formé aux techniques innovantes de la microscopie électronique à balayage et s’était initié à l'informatique avec l'arrivée de ce nouvel équipement. Sa curiosité pour l’infiniment petit se traduisait par un intérêt sincère pour les travaux effectués par les chercheurs.

Jacques Prigent était aussi connu pour son implication syndicale et a représenté le personnel au Conseil d'administration de l'Université de mars 1995 à mars 1999 et au CHSCT (Comité Hygiène et Sécurité et des Conditions de Travail) pendant au moins un mandat. Enfin, avant son départ en retraite, il avait formé son successeur (Didier Goux, ingénieur de recherche actuellement responsable technique du CMABio) avec patience et bienveillance.

Au nom de tous les collègues universitaires qui ont côtoyé Jacques Prigent, nous adressons nos sincères condoléances à ses proches.

Votre message

Télécharger la page

Dernière modification : 18 février 2021



UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5